AccueilArt de vivreLoisirs & CultureBernard Cazeneuve à l'opération "Samedi qui sauve"

Bernard Cazeneuve à l'opération "Samedi qui sauve"

Dans le cadre de l'opération « les samedis qui sauvent », les Sapeurs Pompiers et le préfet du département, Jean-Luc Marx, ont accueilli le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans les locaux du Centre d'incendie et de secours de Pontault-Combault.
Bernard Cazeneuve à l'opération

Art de vivreLoisirs & Culture Publié le ,

Pour l'organisation de ce "samedi qui sauve" particulier, un an après les terribles attentats du 13 novembre, la préfecture de Seine-et-Marne a vu les choses en grand.

Elle s'est appuyée sur les principaux acteurs de la prévention des risques et de l'action de secours : la Croix-Rouge française, la Protection civile et les Sapeurs Pompiers.
Cette opération, ouverte à tous, s'inscrit dans le cadre de la campagne Grande cause nationale 2016 « Adoptons les comportements qui sauvent ».

Particulièrement mobilisés dans l'ensemble du département, les sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne ont accueilli du public dans 49 casernes et autres lieux. Les trois organismes associés à cette grande cause ont organisé des sessions de sensibilisation gratuites de deux heures aux gestes qui sauvent, accessibles à tout public.

Ces sessions ne remplacent pas la formation PSC1 (prévention et secours civique de niveau 1) mais chaque participant a reçu une attestation délivrée par le formateur, avec à la clé l'envie d'aller plus loin.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, échange avec des pompiers et des membres de la Croix-Rouge lors d'un atelier d'initiation aux gestes qui sauvent. © Préfecture 77

A la veille de la commémoration des attentats de Paris, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, s'est rendu au centre d'intervention et de secours des pompiers de Pontault-Combault. Sur place, il a pu assister à différents ateliers.

Des ateliers - pour apprendre comment stopper une hémorragie, réaliser un massage cardiaque, utiliser un défibrillateur et placer une personne inconsciente en position latérale de sécurité en attendant les secours - ont été suivis par 80 personnes.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?