Quentin CLAUZON

347 articles publiés par Quentin CLAUZON

Daniel Weizmann et Jean-Marc Sereni : «Nous vivons une reprise très forte mais avec des tensions»
ÉLISABETH DÉTRY : «Nous avons prouvé notre capacité à réagir rapidement»
Politique départementale : Patrick Septiers fait le point
Ouverture de Parrot World : « Nous avons déjà accueilli 33 000 visiteurs »
Guillaume Lefort : « Nous n'avons jamais eu autant d'écarts de rendement »
La méthanisation territoriale s'implante à Moret-Loing-et-Orvanne
Damien Marc, CEO de JPB Système : « Il va falloir se retrousser les manches »
Joël Pereira, président de Viseeon : « Notre modèle est extrêmement vertueux »
Les agriculteurs resteront attentifs à l'aménagement du territoire
Jean-Marc Banquet d'Orx « Nous devons remettre en état nos entreprises »
Les intercommunalités, acteurs-clés de la relance
Jean-Benoît Dubois : « la reprise devrait être graduelle »
Reprise : pour Jean-Marc Sereni “il y a encore des trous dans la raquette”
Thierry Fromentin : « le déconfinement professionnel du BTP est en cours »


Les femmes du 77 qui font revivre le patrimoine
Le département au SIA : innovation et terroirs
Eau et assainissement : Les Maires ruraux alertent sur « la flambée des prix » qui s'annonce

Eau et assainissement : Les Maires ruraux alertent sur « la flambée des prix » qui s'annonce

Quatre membres du bureau de l'Association des maires ruraux de Seine-et-Marne (AMR 77), François Deysson, maire de Villecerf (président de l'association), Yves Lagües-Baget, maire de Champeaux (secrétaire de l'association), Yannick Guillo, maire de Saint-Ouen-en-Brie (vice-président de l'association), et Philippe Charpentier, maire de Limoges-Fourches et vice-président, se sont réunis dernièrement à Champeaux pour exprimer leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert en cours des compétences “eau et assainissement” aux EPCI (établissements publics de coopération intercommunale). Pour eux, le renouvellement des conduites d'eau potable et des réseaux d'assainissement ne doit pas être directement supporté par les administrés. Installations vieillissantes, réorganisations, recrutement, intégration de nouvelles normes, renchérissement du prix en raison de l'augmentation de la demande… l'inflation des coûts pourrait pousser les EPCI à multiplier par trois la facture d'eau annuelle. Les quatre élus plaident pour un ajustement des aides financières à un niveau acceptable, ces dernières ayant « fondu comme neige au soleil », et demandent un fléchage des aides européennes pour permettre d'en alléger le coût pour l'administré. L'AMR 77 compte, par conséquent, interpeller le Gouvernement et les parlementaires seine-et-marnais pour se faire entendre, rappelant que « l'empilement de taxes constitue le terreau de la défiance envers les politiques publiques ».

Socomate International, reine francilienne de l'export
Justice administrative : la médiation pour changer son image
Françoise Callin - Marmottine - Le “made in France” chevillé au corps
Agribashing : comment apaiser le climat social ?
Créatrices d'Avenir 2019, deux entreprises seine-et-marnaises lauréates
L'apesa seine-et-marne, une main tendue aux chefs d'entreprise en détresse
Convention IPE 77 : la prise de risque au service de l'entreprise
Connexion
Mot de passe oublié ?