AccueilÉconomieLes intentions de recrutement des entreprises en Ile-de-France

Les intentions de recrutement des entreprises en Ile-de-France

Afin de connaître les intentions de recrutement des entreprises en 2014, Pôle emploi Ile-de-France a interrogé 289 000 employeurs du secteur public et privé régional. 59 900 établissements franciliens ont répondu à cette enquête réalisée avec l'aide du Credoc.
Les intentions de recrutement des entreprises en Ile-de-France

Économie Publié le ,

Les employeurs parisiens expriment 99 572 intentions d’embauches pour 2014 (287 025 en IDF), soit une progression de 4,3 %% par rapport à 2013. 15,7 %% des employeurs du département envisagent de réaliser au moins une embauche au cours de l’année 2014. 32 %% de ces intentions d’embauche sont assorties de difficultés de recrutement (contre 36 %% en 2013). Pour l’IDF, ce taux est de 38 %%. A Paris, 16 %% des projets de recrutement concernent des emplois saisonniers. Ce taux est de 15,4%% pour l’ensemble du territoire francilien.

Des projets de recrutement essentiellement dans le tertiaire

Avec 83 %% des intentions d’embauche en 2014, les services représentent le principal vivier d’emplois potentiels dans le département pour les sous-ensembles suivants : services scientifiques, techniques, information-communication et services aux particuliers. Les services représentent un potentiel d’embauche de 77 %% des projets de recrutement pour l’IDF.

Les principaux métiers qui recrutent

►Ingénieurs et cadres d’études, R&D informatiques, chefs de projets informatiques

►Artistes, professeurs d’arts (musique, danse, spectacle)

►Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

►Professionnels des spectacles

►Serveurs de café, de restaurant & commis

Les éléments clés de l’enquête pour Paris

Les établissements de moins de 20 salariés rassemblent plus de la moitié des intentions d’embauches du département avec 55,3 %% des projets de recrutement (49 %% en IDF). La part des embauches jugées difficiles en 2014 recule de 3,7 points par rapport à 2013 pour s'établir à 32 %% (38%% pour l’IDF). A Paris, 16,4 %% des projets de recrutement sont liés à une activité saisonnière (15,4%% des projets en IDF).

Ces intentions d’embauche se traduisent par des offres d’emploi déposées auprès de Pôle emploi. Ainsi cette enquête permet de pourvoir les postes directement. Mais l’utilisation opérationnelle de ces données ne s’arrête pas là. En effet, Pôle emploi Ile-de-France compile ces données afin de promouvoir auprès des demandeurs d’emploi, les secteurs porteurs d’offres d’embauche sur 2014. Mais aussi, activer en collaboration avec ses partenaires et les acteurs de l’insertion professionnelle, une offre de formation en cohérence avec les attentes des entreprises.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?