AccueilVie des entreprisesAéroports de Paris : 700 postes pourraient être supprimés

Aéroports de Paris : 700 postes pourraient être supprimés

Le syndicat UNSA-SAPAP, qui négocie avec ADP, a fait ces révélations dans un communiqué.
Aéroports de Paris : 700 postes pourraient être supprimés
@MSM

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

700 suppressions de postes. C'est ce qui attendrait les salariés d'ADP (Aéroports de Paris), selon le syndicat UNSA-SAPAP. « Des mesures de départs volontaires concerneraient jusqu'à 1400 salariés, dont 700 qui ne seraient pas remplacés », précise en effet le syndicat sur son site. Ces suppression de poste formeraient un premier palier jusqu'à la reprise d'activité.

La direction mène des discussions avec les syndicats pour adapter la stratégie du groupe, qui emploie au total 6300 personnes. L'objectif ? Négocier un accord d'activité partielle de longue durée (APLD), un accord de performance collective (APC) et un dispositif de rupture conventionnelle collective (RCC).

Le syndicat dénonce la « violence inouïe » de l'accord de performance collective, qui prévoit 59,3 millions d'euros d'économies par an. « L'UNSA-SAPAP ne laissera pas la direction profiter de l'opportunité de cette crise pour mettre à mal les acquis sociaux rudement obtenus au fil du temps », conclut le syndicat, qui demande « plus de transparence et d'équité dans ces mesures », ainsi qu'une « analyse beaucoup plus fine afin de mener des négociations loyales ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?