A la ferme des Moënes, une diversification réussie

le - - Territoires - Infos région

A la ferme des Moënes,  une diversification réussie
© MSM - Guillaume Garcès va augmenter la surface de sa ferme pour atteindre 2 hectares.

Cette exploitation, située à Ury, a récemment reçu une délégation départementale dans le cadre des “rencontres intercommunales“.

A Ury, les Garcès sont en passe de réussir haut la main leur diversification. Sous l'impulsion de Guillaume Garcès, 3e génération à avoir repris la ferme des Moënes en 2001, l'équipe familiale a dans un premier temps augmenté la surface cultivée en grandes cultures.

Mais depuis l'an dernier, c'est le développement du maraîchage, jusqu'ici modeste, qui connait une forte accélération. Cette culture, comprenant salades, pommes de terre, carottes, fraises et autres cerises, a en effet gagné plus d'un hectare de surface. « Nous avons une forte demande en vente directe à la boutique et en gare de Bois-le-Roi avec nos paniers fraîcheur », explique Guillaume Garcès.

Outre l'apposition de panneaux et une présence renforcée sur Facebook, la Ferme des Moënes doit son succès à sa localisation. « Nous sommes situés sur un point de passage stratégique », estime l'agriculteur. La boutique vend aussi des volailles et des produits du terroir issus d'exploitations environnantes.

Et croissance de la Ferme des Moënes ne va pas s'arrêter là, Guillaume Garcès ayant prévu d'accueillir de nouvelles serres plus spacieuses dans les prochains mois. « Nous allons aussi construire des poulaillers en plein air, ajouter quelques arbres fruitiers, des fraisiers et d'autres légumes », souligne l'exploitant, indiquant que la surface maraîchère atteindra alors 2 hectares pour s'adapter à la demande.

« Nous aurons alors vraiment lancé la diversification », pointe-t-il, confiant que les céréales « ne sont plus rentables depuis 3-4 ans ». « Agrandir peut être une solution pour certains, nous préférons vraiment nous diversifier et ainsi apporter une certaine valeur ajoutée », conclut Guillaume Garcès, confiant vouloir recruter à terme des saisonniers pour compléter la structure familiale.

Boutique au 9 rue de Nemours, Ury. Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à12h et de 16h à 19h. Le samedi de 10h à 19h. Les dimanches et jours fériés de 10h à 19h. En gare de Bois-le-Roi : tous les mercredi de 16h à 19h. fermedesmoenes@gmail.com

Une agriculture respectueuse des sols

« Sur le maraîchage, nous sommes en agriculture raisonnée, c'est-à-dire que nous n'appliquons aucun traitement préventif », précise Guillaume Garcès, qui étudie également les « macérations de plantes » pour tonifier ses cultures. « Nous n'utilisons pas non plus de pesticides sur les grandes cultures et nous arrivons a nous en sortir », témoigne-t-il. L'utilisation d'une plante dite “compagne” permet de faire fuir les insectes. « Grâce à ce procédé, nous avons un très beau colza, une plante plutôt sensible », argue l'exploitant.
La ferme des Moënes pratique aussi l'agriculture de conservation des sols. Une technique qui utilise la diversification des cultures et abandonne le travail du sol avec des outils, pour le préserver. « Ce procédé combiné à une utilisation réduite d'engrais et de phytosanitaires permet au sol de s'améliorer et d'autoriser plus de choses », résume Guillaume Garcès.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide