Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

90 % des Seine-et-Marnais sont heureux de vivre dans leur département

le - - Territoires - Infos région

90 % des Seine-et-Marnais sont heureux de vivre dans leur département
© DR

Le Conseil Départemental a révélé dernièrement une étude IFOP qui confirme la bonne perception qu'ont les habitants vis-à-vis du Département. Ces réponses permettront d'orienter plus finement l'action de la collectivité et de renforcer une action de marketing territorial.

La perception de l'évolution du territoire

Les premiers résultats communiqués l'annonçaient déjà, 70 % des Seine-et-Marnais se disent attachés au Département en tant qu'institution, qui arrive en 3e position derrière le pays et la commune (90 % sont attachés au pays, 74 % à la commune, 69 % à la région et 54 % à l'Union européenne). Si Patrick Septiers dit savoir que les anciens habitants sont plutôt attachés à leur territoire, il s'étonne agréablement que cet attachement gagne aussi les populations nouvelles. Ce sont en effet quelque 13 000 habitants qui s'ajoutent chaque année o la population Seine-et-marnaise. Plus précisément, 80 % des personnes âgées de plus de 65 ans sont attachées à leur département, contre 67 % pour les 18 à 24 ans.

Parallèlement, 90 % des habitants estiment que la Seine-et-Marne est un endroit où l'on vit agréablement, 86 % estiment qu'elle a des atouts touristiques, 81 % qu'elle est dynamique sur le plan économique et 81 % qu'elle va se développer à l'avenir dans le bon sens (alors que la moyenne régionale est de 72 %). Autre point positif, tous ces chiffres dépassent d'une quinzaine de points ceux du niveau régional.

L'appréciation de l'action et des projets du Conseil Départemental

Ensuite, 71 % des Seine-et-Marnais se disent satisfaits de l'action du Conseil départemental (4 % se disent très mécontents, 8 % très satisfaits), contre 59 % des personnes interrogées au niveau de la région.

Le sondage questionne ensuite les habitants sur toute une série d'items. « Globalement, l'insatisfaction concerne la voirie départementale », souligne Patrick Septiers. Et le président d'expliquer « Il faut savoir que nous avions un retard considérable, en 2015 nous étions le 88e département pour l'état de la voirie. C'est pour nous une priorité, nous mettons 60 millions d'euros par an et nous en sommes au tiers des travaux à réaliser ». Avec les actions en faveur des personnes handicapées (56 % de personnes satisfaites contre 57 % au niveau régional) et l'organisation des transports collectifs et scolaires (6 9 % de satisfaits contre 72 % pour la Région), la voirie fait partie des seuls thèmes où la Seine-et-Marne est en dessous de la moyenne régionale. La création et la gestion des bibliothèques et musées, la protection du patrimoine et le soutien aux manifestations culturelles, la promotion de l'offre touristique et la construction, l'entretien et l'équipement des collèges font partie du haut du tableau (entre 73 et 79 % de satisfaction).

Concernant les maires, ces derniers se montrent au contraire conscients des efforts menés par le Département en termes de voirie. ils sont 69 % à se dire satisfaits de cette politique. Par ailleurs, 87 % sont satisfaits de l'aide apportée aux communes à travers le financement d'équipements. Patrick Septiers estime que ce chiffre rend bien compte de la politique contractuelle menée par le département, comme les contrats FER.

Ensuite, 64 % (contre 49 % au niveau régional) de l'ensemble des sondés pensent que le département « utilise bien l'argent des impôts locaux » et 58 % (44 % pour la moyenne régionale) que les engagements pris par le Conseil départemental ont été tenus. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour Patrick Septiers, dans une atmosphère générale de défiance à l'égard des élus.

En termes de priorités, les Seine-et-Marnais placent en premier les actions et les aides en faveur des handicapés, des personnes âgées, des familles en difficulté et de la petite enfance (entre 56 et 70 % des habitants voient ces politiques comme prioritaires) ; et estiment que le soutien au tourisme, au monde rural et à l'agriculture sont moins prioritaires (entre 33 et 49 % des sondés estiment que ces actions sont prioritaires.

Enfin, 66 % des Seine-et-Marnais sont satisfaits de l'action du président du Conseil départemental, contre 47 % au niveau des départements franciliens. Quelque 93 % des maires approuvent l'action du Conseil départemental dans leur commune, alors qu'ils ne sont que 63 % pour la moyenne régionale. Les édiles placent aussi le Département en tête des institutions qui ont aidé le plus les communes (77 % estiment être beaucoup aidés par le Département, contre seulement 3 % par l'Etat).

« Si nous parlons en bien de la Seine-et-Marne, ses habitants seront d'autant plus contents d'y vivre et le répercuterons », se réjouit Patrick Septiers, qui souhaite « mettre tout cela en musique pour attirer personnes ou des entreprises qui apporteront de la valeur ajoutée au département ».

Enquête menée auprès d'un échantillon de 808 personnes selon la méthode des quotas, et réalisée du 7 au 10 janvier dernier.





MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer