AccueilDroit & chiffre3e Coupe nationale des élèves citoyens

3e Coupe nationale des élèves citoyens

La garde des Sceaux, Christiane Taubira, a récemment remis les trophées aux lauréats de la Coupe nationale des élèves citoyens organisée par l'association Initiadroit.
3e Coupe nationale des élèves citoyens

Droit & chiffre Publié le ,

500 élèves de collèges et lycées se sont réunis récemment au Conseil économique, social et environnemental pour concourir à la 3e Coupe nationale des élèves citoyens. Ces jeunes entre 11 et 19 ans, suivant un cursus de scolarité en filière générale ou spéciale de la 6e à la terminale se sont révélés talentueux et motivés.

"C’est un très beau concours", s’est réjoui Christiane Taubira qui a félicité les lauréats. "Vos interventions étaient d’une grande exigence et d’une grande rigueur". Les finalistes du concours d’éducation civique axé autour de la plaidoirie ont présenté devant un jury de magistrats, d’enseignants et d’avocats,leurs réflexions sur le thème "Tous responsables ?".

Un sous-thème était attribué à chaque niveau de classe :

Collège :

Classe de 6e : Responsabilité au collège

Classe de 5e : Responsabilité sur le chemin de l’école

Classe de 4e : Responsabilité dans le sport

Classe de 3e : Responsabilité et cadre professionnel

Lycées :

Classe de 2nde : Responsabilité sanitaire et médicale

Classe de 1re : Responsabilité en démocratie

Classe de Tle : Responsabilité et pluralisme

Tous les deux ans, l'association Initiadroit organise, en coopération avec les ministères de l'Education nationale et de la Justice, la Coupe nationale des élèves citoyens.

Dans ce concours, ouvert aux élèves des collèges et de lycées, un thème national en rapport avec les enjeux actuels du droit est arrêté pour chaque session. La participation des élèves se fait par classe ou groupe de minimum 15 élèves de même niveau scolaire, chacun étant invité à mener une réflexion sur un sous-thème défini pour chaque niveau scolaire (de la sixième à la terminale). Les candidats rédigent ensuite de manière collective une composition qui développe les enjeux humains et juridiques des problèmes posés, ainsi que les solutions qu'il est possible d'y apporter.

Après une sélection à l'échelon académique, les meilleures classes ou groupes d'élèves sont invités à venir participer à la finale à Paris dans les limites des conditions prévues par le règlement établi par l'association. Un élève choisi par ses camarades y présente oralement l'argumentaire de sa classe ou de son groupe. Les exposés oraux sont jugés, sur leur pertinence, leur construction ainsi que sur la conviction et le talent oratoire, par le jury national qui établit le palmarès du concours.

"Nous voulons représenter notre collège, notre classe et montrer que nous sommes responsables" affirme la représentante de la 6e du collège les pyramides à Evry. Avec sa classe, ils ont travaillé sur le sens du mot "responsabilité", mais aussi sur le harcèlement. "Dans notre collège idéal, on ne porterait plus de jugement sur les autres" déclare t-elle avant de lancer en cœur avec ses autres camarades : "Un pour tous et tous responsables".

Ces travaux sont l’occasion pour les professionnels du droit d’aborder avec les élèves des questions sensibles comme celle du harcèlement et de leur expliquer les responsabilités disciplinaires, pénales ou encore civiles qu’il engendre. Il s’agit également de souligner le danger de jeux violents à l’école, tel que le jeu du foulard, et d’inciter les jeunes à signaler ces pratiques aux conséquences graves.

"Etre responsable, c’est s’approprier le droit" pour Lucile Rambert, directrice d’Initiadroit, très engagée auprès des jeunes : "il faut leur donner confiance en eux et leur montrer qu’ils sont capables de le faire et d’en être fiers". Ainsi, l’association Initiadroit a pour objectif d’ouvrir le droit aux jeunes et de les initier au "droit vivant" notamment à travers des cas pratiques du quotidien. Pour l’année 2012-2013, 700 avocats bénévoles ont rencontré près de 32 000 élèves pour leur faire prendre conscience de l’importance du droit et les sensibiliser à leur statut de citoyen.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?