Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

30 places de plus pour l'Epide de Montry

le - - Territoires - Collectivité

30 places de plus pour l'Epide de Montry
© www.epide.fr - L'Établissement public d'insertion de la défense (Epide) de Montry

Nicole Bricq, sénatrice PS de Seine-et-Marne, a demandé le 7 avril dernier en séance de questions parlementaires, à François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, quels étaient les projets du gouvernement concernant l'Epide de Montry.

La sénatrice de Seine-et-Marne a rappelé que le président de la République s'est rendu à l'Établissement public d'insertion de la défense (Epide) de Montry le 16 février 2015, « braquant le projecteur sur ces structures qui aident des jeunes, souvent sans qualification et en situation d'échec, à trouver leur place dans la société, en leur donnant les prérequis nécessaires au travail en équipe ». Elle a ainsi rebondi en interpelant le ministre du Travail et de la Formation professionnelle sur le développement des Epide et les conséquences pratiques sur la structure de Montry.

« La moitié des jeunes accueillis à l'Epide de Montry trouvent un emploi à l'issue, ce qui est remarquable. Monsieur le ministre, quelle est l'action du gouvernement pour développer ce type de structures, conformément aux objectifs fixés par le président de la République et quelles en seront les conséquences à Montry ? »

Le ministre lui a répondu que l’Epide de Montry gagnerai 30 résidents en passant de 150 à 180 places d'ici à la fin de l'année et que des travaux seront nécessaires pour réaménager les locaux.

« Lors de sa visite à Montry, le président de la République a annoncé que 1 000 jeunes de plus seraient accueillis dès 2015. Le comité interministériel à l'égalité et à la citoyenneté (CIEC) du 6 mars a décidé d'ouvrir en tout 2 650 places. Les capacités d'accueil de quinze centres seront accrues en conséquence. Ainsi, Montry passera de 150 à 180 places d'ici à la fin de l'année. »

Nicole Bricq l’a alors remercié en saluant l’action du gouvernement sur ce dossier interministériel. « Merci d'avoir agi avec célérité ; je reconnais là la marque du Président de la République : quand on veut, on peut. »




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer