Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

2018, l'année de toutes les ambitions pour l'EPA Sénart

le - - Territoires - Infos région

2018, l'année de toutes les ambitions pour l'EPA Sénart

Aude Debreil, directrice générale de l'EPA Sénart a accueilli les partenaires du territoire sur le campus de l'Icam.

En 2018, l'EPA Sénart garde le cap, assure la directrice générale lors de ses vœux. « On poursuit l'ambition de faire pousser les graines que nous avons semées. »

L'établissement public d'aménagement compte poursuivre dans la voie du développement durable et de la transition écologique et environnementale. « Nous avons déjà prévu la tenue d'une conférence agricole avec les exploitants du territoire au printemps pour mieux concilier développement urbain et activité agricole, en partageant une stratégie foncière raisonnée, en contribuant à des projets de diversification de l'agriculture, des projets d'agroforesterie, des circuits courts (après Biocoop Île-de-France et les Fermes de Gally) ».

Plus globalement, l'EPA entend initier une stratégie « bas carbone » pour ses projets futurs d'activité ou résidentiels. Les contacts renoués avec les associations environnementales vont se poursuivre pour nourrir cette réflexion.

Enfin, pour mettre en cohérence ses propres pratiques d'entreprise avec les valeurs qu'il porte dans les projets qu'il conduit, L'EPA s'engage dans une démarche de Responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE) qui complétera la transformation initiée depuis deux ans.

1 200 logements livrés

L'ambition du développement durable est aussi celle de la qualité résidentielle. L'EPA Sénart souhaite poursuivre avec les élus les démarches d'Écoquartiers qui ont été labellisées en 2017. L'année 2018, sera celle des grandes ambitions résidentielles pour Sénart. Près de 1 200 logements devraient être livrés.

Un territoire qui aura sa place dans la future Métropole

En termes de développement économique et de création d'emplois, l'année 2018 s'annonce également ambitieuse. La commercialisation de l'Ecopôle devrait s'accélérer grâce à son nouveau positionnement, à l'effet d'entraînement des six signatures intervenues en 2017 et à la promotion du « Made in Senart » à Las Vegas par des entreprises de l'Ecopépinière (Electronic Loading, Dot Vision et Clem).

Le Carré devrait bénéficier de l'impulsion donnée par l'AAP MGP. Au-delà, l'EPA entend mettre ses capacités à disposition pour contribuer à concrétiser l'ambition du projet de Villaroche, porté à la fois par l'agglomération de GPS et celle de MVS.

« Nous disposons collectivement de toutes les capacités pour que ce territoire œuvre au rayonnement de Grand Paris Sud et au-delà, reconnaît Aude Debreil. L'EPA, par son expérience, envisage l'avenir avec confiance. Les Perspectives 2030 que l'État nous a demandé de dresser pourront envisager une diversification du champ et des modes d'intervention de l'EPA au service du territoire, afin que celui-ci prenne toute sa place dans la nouvelle Métropole, quelle que soit sa configuration », a-t-elle conclu.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer