Île-de-France Mobilités : les bus et le RER D renforcés

le - - Actualité - Infos régionales

Île-de-France Mobilités : les bus et le RER D renforcés
© Wikimedia Commons - La ligne du RER D.

Les élus d'Île-de-France Mobilités (ex-Stif) ont approuvé dernièrement le budget primitif 2018. Éventail des mesures qui touchent directement la Seine-et-Marne.

Les élus d'Île-de-France Mobilités ont validé le nouveau service annuel 2019 de la ligne du RER D. Celui-ci prévoit notamment trois trains supplémentaires dits « Renforts Sénart » le matin (7h – 7 h 45) sur la branche Sénart via Combs-la-Ville/Quincy, qui permettront de désengorger les missions desservant les gares de Sénart ; la mise en correspondance de l'Étoile de Corbeil avec deux navettes qui auront plus de trains, dont celle Melun – Corbeil-Essonnes (qui concerne les gares de Vosves, Boissise-le-Roi, Ponthierry – Pringy et Saint-Fargeau en Seine-et-Marne, sur la branche dite Littoral).

La proposition de service annuel a été étoffée depuis le conseil de janvier 2017 et limite l'impact pour le territoire seine-et-marnais, tout en assurant une meilleure régularité sur la branche principale du RER D.

Un renfort d'offres de bus a également été approuvé lors du conseil d'administration. Il s'agit de la suite de la mise en œuvre du Grand Paris des bus, soit 90 lignes (20 lignes RATP et 70 lignes CT3). La Seine-et-Marne est notamment concernée par la Ligne 113 RATP, avec un renfort d'offres le dimanche qui va bénéficier à la commune de Chelles et par six projets de développement des lignes de bus sur les 20 projets présentés.

La ligne Seine-et-Marne Express « Provins – Montereau » a ainsi été créée. Elle est mise en service par autorisation provisoire depuis le 4 septembre.

« Accéder à des zones d'emploi plus élargies »

Autre développement d'offre validé : la ligne Seine-et-Marne Express 20 « Meaux – Claye-Souilly – Roissy CDG », identifiée comme prioritaire par le Département dans le plan « Grand Paris des Bus » avec, en semaine, un passage en heures de pointe cadencé à 20 min (au lieu de 30 min actuellement) et en heures creuses à 30 min (au lieu de 60 min), le samedi un passage à 30 min sur la plage horaire la plus fréquentée (11h-19h), enfin un accroissement de l'amplitude horaire (premier départ à 4 h les jours ouvrés, dernier départ le dimanche à 23 h).

« L'offre Seine-et-Marne Express, au Nord et à l'Est du département, qui permettra notamment aux habitants de ces zones d'accéder à des zones d'emploi plus élargies, et a fortiori de se déplacer pour tous les motifs non contraints, comme les loisirs ou autres, au-delà de ce qui leur était permis auparavant », a souligné Jean-Jacques Barbaux, président du conseil départemental et vice-président d'IDF Mobilités.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide