Séquilumen remporte la 4e édition d'Une nuit pour entreprendre

le - - Actualité - Infos régionales

Séquilumen remporte la 4e édition d'Une nuit pour entreprendre
© DR - L'équipe lauréate aux côtés de Louis-Michel Sanche, président de la Fondation des Ponts et Sophie Mougard directrice de l'École.

Une solution d'éclairage public personnalisé a remporté le 1er prix de cet événement organisé dernièrement à l'École des Ponts ParisTech .

Cette année, cinquante étudiants de l'École des Ponts ParisTech, de l'École d'architecture de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée et de l'École 42, ont constitué neuf équipes particulièrement performantes. Les projets développés durant la nuit ont porté sur des enjeux sociétaux plaçant l'utilisateur et les collectivités au centre de leurs préoccupations.

Le 1er prix a été décerné au projet Séquilumen qui propose un éclairage public urbain géolocalisé. L'équipe, constituée de Quentin Chatelan, Louis Suchier, Aubin Pottier, Antoine Nothias et Basile Nouvellet (élèves de 1re et de 2e année, de l'École des Ponts ParisTech), soucieuse des enjeux de la surconsommation énergétique et de la pollution lumineuse, a imaginé une « expérience lumineuse personnalisée ». Les lauréats ont reçu 1 000 euros de la Fondation des Ponts.

Les membres de l'équipe ayant emporté le 2e prix avec leur projet « Idewal », Odran Haquette, Marius Schmidt-Mengin, Amance de Romanet, Rebeca Fernandez, Gaëlle M'Bock et Laurynn Gehier (élèves de 1re année) ont proposé des bennes connectées pour les collectivités. Ils se sont penchés sur la problématique du recyclage en milieu rural, pour proposer un système innovant de stockage des déchets par compression.

Le projet du 3e prix « My little quartier », propose une application destinée à faire redécouvrir les commerces de proximité en mutualisant les offres des petits commerçants et en ajoutant des services manquants afin de renforcer leur compétitivité face aux grandes surfaces. Cette solution a été présentée par Maxime Duval, Thomas Chabal, Félicie Levinton, Emile Cohen, Louise Fournon et Quentin Séjourné (élèves de 1re et 2e année).

Un challenge nocture pour des projets innovants

L'objectif de cette nuit d'émulation est d'inciter les élèves ingénieurs à faire preuve d'initiative et à développer leur esprit d'entreprendre. Par petits groupes, les étudiants ont disposé de ce temps restreint pour élaborer un projet innovant. Ces projets construits ont été soumis à un jury composé de membres de l'École, de la Fondation des Ponts, de GreenTech Verte (l'incubateur du ministère de la Transition écologique et solidaire), de l'incubateur Descartes et d'entrepreneurs. Chargé de départager les équipes gagnantes de ce challenge nocturne, le jury, présidé par Sophie Mougard, directrice de l'École des Ponts ParisTech, a classé de façon unanime les trois projets lauréats.

Les élèves ont bénéficié du soutien d'encadrants constitués de représentants académiques de l'École et de la d.school, de collaborateurs issus de ses entreprises partenaires, de chefs d'entreprise, de jeunes créateurs de start-up, de seniors experts. L'événement a bénéficié du soutien de Bouygues Construction, par la présence de l'un de ses collaborateurs, diplômé de l'École, parmi les coachs, et en offrant des cadeaux aux lauréats des 2e et 3e prix.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide