Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le marché francilien des bureaux se porte bien

le - - Immobilier

Le marché francilien des bureaux se porte bien
© MSM

Selon une étude de Cushman & Wakefield, le marché francilien des bureaux a commencé 2017 sur une bonne dynamique avec un volume de 664 400 m² commercialisés, en progression de 27 % d'une année sur l'autre.

« La moitié des surfaces placées ce trimestre ont concerné la capitale avec 334 000 m² traités dont la prise à bail hors norme – près de 90 000 m² – de Natixis (transaction réalisée par Cushman & Wakefield) sur les tours Duo dans le 13e arrondissement. Le Quartier central des affaires (QCA) enregistre une très jolie performance (91 200 m² placés), compte tenu de la rareté de l'offre sur ce secteur », commente Ludovic Delaisse, directeur d'agence chez Cushman & Wakefield.

L'Ouest francilien qui, en 2016, avait accusé un recul de 23 % de ses volumes traités, renverse la tendance et signe un bon premier trimestre avec 172 100 m² placés, porté par une péri Défense assez active sur le segment des grandes transactions. L'impulsion est aussi meilleure en petite couronne où, globalement, les mouvements ont été plus nombreux qu'en 2016. C'est finalement en grande couronne que les résultats sont un peu décevants, avec moins de 42 000 m² traités au premier trimestre ; un chiffre en repli de 38 % d'une année sur l'autre.

Après une baisse de 10 % en 2016, l'offre immédiate de bureaux s'est stabilisée autour de 3,6 millions de mètres carrés et un taux de vacance de 6,7 %. Le stock vacant de bureaux reste extrêmement réduit à Paris (572 000 m² et un taux de vacance de 3,4 %), et plus particulièrement dans le QCA où le volume d'activité toujours soutenu, continue d'assécher les disponibilités, tombées à 230 000 m², représentant à peine six mois de commercialisation au rythme actuel.

A La Défense, la décrue de l'offre immédiate se poursuit, passant de 321 000 m² fin 2016 à 294 000 m² aujourd'hui, soit un taux de vacance de 9 %. Dans le croissant ouest (900 000 m² de surfaces disponibles), le marché se segmente désormais entre les secteurs de Neuilly-Levallois et boucle sud (entre 9 et 10 %) et ceux de péri Défense et la boucle nord qui affichent respectivement des taux de vacance de 13 % et 14 %.

Il en va de même en petite couronne où l'Est se singularise par un stock immédiat faible (4,6 %) par comparaison avec le Nord et le Sud désormais fixés au-delà des 10 %. Les pôles tertiaires de la grande couronne souffrent aussi d'une vacance supérieure à la moyenne régionale, avec des taux de 7 % à 12 %.

Plus d'un million de mètres carrés viendront alimenter le marché au cours des 12 prochains mois : cette offre future se concentre principalement à Paris (575 000 m²) et dans le croissant Ouest (536 000 m²).

Progression des valeurs locatives

Selon Magali Marton, directrice des études chez Cushman & Wakefield, « la progression des valeurs locatives observée à Paris QCA en 2016 se confirme, avec une moyenne de 690 euros par m² /an relevée dans les prises à bail de surfaces de classe A au 1er trimestre 2017, un chiffre en hausse de 11 % en un an ».

Cette tendance haussière des loyers faciaux est aussi observable dans une majorité de micromarchés de la capitale et deux des quatre secteurs du Croissant Ouest (boucle Sud et péri Défense). Un frémissement des valeurs est également sensible en première couronne nord, où le loyer de première main dépasse pour la 1re fois depuis 2013 la barre des 310 euros par m²/an. Les valeurs faciales de transactions de surfaces de seconde main émettent, quant à elles, des signaux contradictoires : elles se tassent dans une dizaine de micromarchés dont le QCA et les 12e et 13e arrondissements, mais augmentent dans d'autres pôles tertiaires comme en boucle sud ou à Paris centre ouest. Cette tendance est à prendre avec précaution et devra être confirmée au cours des prochains trimestres.

A propos de Cushman & Wakefield
Leader mondial des services dédiés à l'immobilier d'entreprise, Cushman & Wakefield accompagne ses clients dans la transformation des modes de travail, de consommation et de vie. Ses 45 000 collaborateurs implantés dans plus de 70 pays conseillent leurs clients, utilisateurs et investisseurs internationaux.



Du même sujet


Le Moniteur de Seine-et-Marne

Journal d’annonces légales, judiciaires et administratives

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux annonces judiciaires et administratives.
Abonnement Affiches Parisiennes› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide