Festival : Je danse donc je vis

le - - Actualité - Loisirs & Culture

Festival : Je danse donc je vis
© Marc Domage - Clan - Herman Diephuis

La Ferme du Buisson, centre d'art, propose samedi 20 janvier un festival de danse avec trois spectacles et une soirée DJ set. La scène devient dancefloor…

Danser pour réveiller son cœur et sa conscience, pour affirmer son bonheur d'être en vie, pour séduire de tous ses membres ou pour s'abandonner à la musique jusqu'à l'épuisement…

Tout démarre de la piste de danse, de cet endroit où se regroupent les énergies et se dévoilent les corps.

Tour d'horizon de la chorégraphie contemporaine pour montrer les tours de danse qui se trament sur la piste, ce festival rappelle que cet art du corps célèbre le plaisir de la vie, de la fête et de l'amour. Alors, on danse. On danse comme on combat et affirme une parole de résistance (Kalakuta Republik – Serge Aimé Coulibaly, à 18 h), on danse pour séduire et parfois se perdre dans le culte de soi (Les Rois de la piste – Thomas Lebrun, à 20 h 30), on danse enfin comme on s'abîme dans la joie d'une fête (Clan – Herman Diephuis, à 16 h), comme si l'on dansait sur un volcan. Entrez aussi dans la danse, le festival se termine par une soirée DJ set, à partir de 22 h.

Samedi 20 janvier, à partir de 16 h.

Ferme du Buisson, allée de la Ferme, à Noisiel

www.lafermedubuisson.com

Tél. : 01 64 62 77 77

contact@lafermedubuisson.com

Plein tarif : 17 euros (Forfait festival : 22 euros), Tarif réduit : 14 euros (Forfait festival : 19 euros), Enfant : 4 euros (Forfait festival : 8 euros), Étudiant :
10 euros (Forfait festival : 15 euros).

Forfait valable pour deux spectacles. Spectacle supplémentaire : 5 euros (Plein, réduit, étudiants) ou 4 euros (enfants).




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide